Révisionnisme

Publié le par Qohéleth

Qui dit révisionnisme sous-entend qu'il existe à la base une vérité basée sur des faits. Ce ne sont que ceux qui ont peur des faits et de la vérité qu'ils démontrent qui tentent de les tordre ou de les nier par une autre interprétation de la réalité. Il n'est cependant pas toujours aisé dans notre monde de connaître la vérité, les versions de la réalité que l'on nous présente ayant déjà subi, avant qu'on entende parler des évènements qui en sont la cause, le filtre du politiquement correct. Plus les sources d'informations se multiplient, moins il apparaît que nous pouvons être sûrs des versions officielles des réalités qu'on nous présente. J'en prends pour témoin un évènement majeur des dernières années : les attaques du 11/09/2001 dont tous ont pu être les témoins directs à la télévision.

Le choc énorme de l'évènement fut immédiatement suivi d'une interprétation officielle de ce qui venait de se produire. Avec le temps, le nombre des sceptiques ne cessa d'augmenter, si bien qu'aujourd'hui il se trouve que ce n'est qu'une minorité qui croit encore à la 1ère version des faits. Je connais dans mon entourage plusieurs de ces sceptiques. La raison première de leur refus de ne plus croire à la version officielle tient essentiellement au fait que les autres interprétations leur semblent trop horribles. "On n'a pas le droit de penser que de tels actes aient été connus d'avance, planifiés, organisés en vue d'intérêts politiques ou mercantiles. C'est grave de penser ainsi..." C'est aussi peut-être avoir une confiance trop forte en l'homme. Ce que je veux faire remarquer ici, c'est qu'il se peut fort bien que ce soit la version première des  faits qui relève du révisionnisme, c'est-à-dire d'une présentation tronquée des faits.  Les faits sont cependant plus têtus que ceux qui veulent les manipuler. Aussi ne doit-on pas traiter de révisionnistes ceux qui, après coup, cherchent à rétablir, toujours sur la base des faits, la vérité que l'on a cachée.

J'aurais pu continuer en parlant de la crise économique et de l'alerte à la grippe A dont on nous rabat les oreilles constamment. Quelle est la vérité sur ces sujets ? Où se trouve-t-elle ? Qui manipule qui ? Dans quel but ? Qui cela sert-il ?

La conclusion de cette réflexion est que, pour ce qui concerne la vérité, il nous faut trouver une base autre que celle de l'homme pour être sûr de ce que l'on nous dit. L'esprit et le coeur de celui-ci est trop tortueux, trop porté au subjectivisme, à l'intérêt personnel... Qui est assez naïf pour croire et avaler aujourd'hui tout ce que les médias officiels lui disent !! Pour penser juste, il nous faut rencontrer quelqu'un qui le soit, c'est-à-dire quelqu'un qui soit hors de portée du champ des calculs humains. Tout maçon qui construit un mur vous le dira. C'est le fils à plomb qui dit si le mur est droit. Le fils à plomb est toujours fidèle à lui-même, il se moque de ce que les autres pensent. Sa mission est de montrer la verticale. Pour ma part, j'ai trouvé le Juste et le fil à plomb qu'il utilise pour nous amener à nous aligner à la vérité. Vous ne manquerez pas au fils de mes articles de faire sa connaissance !

Publié dans Révisionnisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fardoise 22/08/2009 11:25

Le débat est capital aujourd'hui, où le révisionnisme attaque même sur des terrains autres que l'histoire, je ne voudrais citer que le réchauffement climatique contesté de toutes parts. Qu'on ne puisse encore en déterminer réellement la conséquence, c'est évident, c'est justement l'histoire, si nous en avons encore une, qui le déterminera ; mais cela semble difficile de nier le réchauffement, et pourtant... Et du révisionnisme au négationnisme, il n'y a qu'un pas qui peut être vite franchi.
Le révisionnisme se conjugue avec le conformisme et le "politiquement correct" pour nous "formater".
J'espère que le débat sera lancé car il y a beaucoup à dire.