L'hypocrite

Publié le par Qohéleth

Portrait



Proche cousin du rusé, on trouve l’hypocrite. Le mot hypocrite trouve son origine dans le monde des comédiens où il signifiait acteur. Par définition, l’hypocrite n’est pas un homme vrai. C’est quelqu’un qui, se mettant dans la peau d’un autre, feint d’être celui-ci alors qu’en réalité il ne l’est pas. Dans les Evangiles, hypocrite est le nom sous lequel Jésus a le plus de fois fustigé les hommes religieux de son temps. Une simple analyse des raisons pour lesquelles Jésus attribuait ce qualificatif à ses adversaires qui, à ses yeux, n’étaient justes que des acteurs de la foi, nous donne un aperçu des traits significatifs de l’hypocrite

 



Le désir de paraître

 



" Toutes leurs œuvres, ils les font pour être vus des gens ! " Le désir de paraître est la motivation première de tous les actes des hypocrites. Sensibles à l’opinion que les autres ont d’eux, tous leurs efforts ont pour objet la recherche de la gloire. L’hypocrite est profondément soucieux de l’image que les autres ont de lui, ou plutôt de celle qu’il aimerait que les autres aient de lui. Aussi, tel un comédien, y travaille-t-il sans relâche, ne cessant de se mettre en avant, ainsi que tous les gestes qui peuvent contribuer à sa construction dans le public. Mais, comme le dit Gilbert Maurey dans son livre Mentir, " manipuler sa propre image, en mentant à soi-même ou aux autres, est une opération floue, au résultat incertain car, en somme, on connaît aussi mal la vérité sur cette image que sur ce qu’en pensent les autres. " Se faisant, l’hypocrite va tôt ou tard inévitablement dans les excès, et finit par paraître comme un homme rempli de vanité… donc faux. C’est ici qu’il est pris au propre piège de son mensonge…

 



Désireux d’être remarqué, le look, l’apparence comptent au plus haut point pour l’hypocrite. Jésus dénonçait chez les religieux de son temps cette emphase qui consistait pour eux à parader dans des vêtements particuliers par lesquels ils cherchaient à impressionner les autres. Aujourd’hui encore, on peut se demander quel rapport il existe entre lui, le Christ, et ceux qui prétendent le représenter, pape et évêques, affublés d’habits si peu conforme à l’image de Celui dont ils se réclament. Tel est le ridicule des hypocrites qui, une fois de plus, voulant en faire trop, desservent la cause qu’ils poursuivent dans l’opinion. En tout et partout, la première victime du mensonge est le menteur lui-même.

 



Des propres justes

 



" Les hypocrites, dit Jésus, sont des guides aveugles ! " Une des raisons de leur aveuglement est leur obsession à vouloir avoir toujours raison. Comme les chats, quelle que soit la hauteur de laquelle ils chutent, ils retombent toujours sur leurs pattes. Ne supportant pas d’être pris en défaut, les hypocrites élaborent toutes sortes de constructions raisonnées compliquées pour justifier ce pour quoi ils auraient pu être pris en défaut. Ils sont ainsi capables sans sourciller de se faire le défenseur de causes qui, s’ils s’examinaient honnêtement, les placeraient immédiatement dans le rang des accusés. Ainsi étaient les hypocrites du temps de Jésus qui bâtissaient des mausolées en souvenir des prophètes martyrs d’autrefois et qui persécutaient les témoins de Dieu de leur temps.

 



Les hypocrites sont des guides aveugles en ce qu’ils sont capables de pinailler pour des détails alors qu’ils laissent passer des énormités. " Vous filtrez le moucheron, leur dit Jésus, et vous avalez le chameau ! " De tous ceux avec qui il faut s’atteler, nul doute que l(hypocrite est l’un de ceux avec qui il est le plus irritant de partager le joug.

 


Un menteur

 



Ce qui fait de l’hypocrite un menteur, c’est le double visage qu’il a. Ce double visage n’est pas d’abord celui d’un visage changeant, s’adaptant au milieu dans lequel il se trouve. Le véritable hypocrite ne montre en fait jamais son visage. Ce que les autres ne voient de lui n’est que le masque qu’il porte, tels les personnages de carnaval que l’on voit dans les défilés.

 



Pour terminer ce portrait que chacun peut compléter, quelques citations sur l’hypocrite

 


"  L’homme de théâtre est un hypocrite professionnel alors que les autres sont des hypocrites occasionnels : Jacques Fabbri.

 


"  Les hypocrites, comme les abeilles, ont le miel à la bouche et l’aiguillon caché : Jacques Delille

 


" Les hypocrites, ce sont les plus dangereux de tous les méchants, parce qu’ils ont l’air bon et que l’on ne se méfie pas d’eux : Pamphyle Lemay "

 


" Charité hypocrite qui donne six sous pour avoir vingt francs de gratitude : Jules Renard "

 


" L’hypocrite sourit, l’énergumène aboie : Voltaire. "

 


" Il faut au cœur perfide un visage hypocrite : Emile Deschamps 
"

Publié dans Portrait des menteurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article